Boston, Massachusetts

Bonjour amis photographes, globetrotters et amoureux de photographie de voyage,

Voici quelques photos de Boston, Massachusetts (essayez de dire ça plusieurs fois rapidement!) aux États-Unis, que j’ai prises il y a quelques années, en 2010. Comme j’ai beaucoup aimé la ville de Boston, j’ai décidé de republier un article sur cette ville positivement surprenante. L’article (qui composé de plusieurs en fait) provient d’un de mes précédent blog, aujourd’hui fermé, mais avec une nouvelle sélection de photographies.
J’espère qu’elles vous plairont et vous donneront le goût d’aller vous aussi visiter la ville de Boston.

Vendredi soir, le d/but d’un week-end de 3 jours. Direction: Boston, Massachussetts.
Je me dirige un peu en avance, vers la station Berri pour prendre le bus de nuit Montréal-Boston. Il y a peu de monde pour l’instant, et cela reste raisonnable comparé au line-up pour New York.

Le bus démarre avec 20 minutes d’avance. Cela peut s’avérer pratique, si à la frontière les démarches prennent du temps.
Je passe haut la main mon examen « Avez-vous l’intention de tuer le président? », puis nous reprenons la route.
C’est également en avance [près d'1h30] que le bus arrive à destination, et je peux vous dire que les rues sont bien calmes à 5h du matin dans Boston…

Motivé, j’emprunte le métro, direction la prestigieuse université Harvard [un des principaux buts de ma visite].
Je coupe le downtown [que je visiterai plus tard] et la Charles River, pour me rendre quelques stations plus loin.
Explorateur dans l’âme, c’est à pieds que j’irai à Harvard… d’ailleurs qui n’est jamais allé à l’école à pieds?
Je traverse un bonne partie de Cambridge, le fameux MIT, et me voici au beau milieu de la Harvard University.
Les lieux imposent le respect, la bibliothèque Widener également.

Il est tôt et tant mieux; pas de touristes, si ce n’est moi et un petit groupe de japonais en train de se mitrailler avec leurs appareils photo en touchant la chaussure porte bonheur de John Harvard.
La bibliothèque n’ouvre qu’à 9h, alors j’en profite pour faire une halte dans un Starbucks Coffee, situé tout près. D’ailleurs si vous y allez un jour, les prises sont situées au plafond… c’est renversant je dirai.
Café, blueberry muffin et me voici fin prêt pour découvrir les alentours de l’université, ou plutôt, son étendue…
9h sonnant, je retourne vers la bibliothèque Widener. Il faut dire, plus de 90km d’ouvrages, cela m’intrigue et suscite ma curiosité.
Ces deux derniers sont stoppés net, « Acces interdit au public »…
Je ne pourrai donc voir, ni vous montrer ce lieu qui doit être grandiose j’imagine.

Je poursuis donc mes découvertes à pieds, arpentant les rues. Je me faufile au travers des « institutes », « center » et autres maisons universitaires.
Je traverse le JFK Park, puis le Anderson Bridge, me retrouvant à Allston, où se situe une extension d’Harvard.
J’escalade le Stadium [rien ne me laisse croire que c'est interdit ^^] et je chemine dans le campus.
La nature y est très entretenue et offre un cadre idyllique pour travailler au soleil.

Je chemine, par le John W. Weeks Footbridge, la Charles River, et je longe celle-ci jusqu’au Harvard Bridge, qui me ramène à Boston.
Il est midi, l’heure pour moi de me restaurer, et pour cette occasion, je choisi un pub irlandais.

Je m’aventure dans quartier Fenway, lieu culte pour les fans de baseball. Je découvre ses parcs [Fenway Park, Back Bay Fens] et ses musées [Museum Of Fine Arts, Isabella Stewart Gardner Museum]. Malheureusement je ne peux visiter ce dernier tant il y a de monde qui attend. L’édifice s’inspire d’un palais italien du XVeme siècle, et l’exposition du moment offre des œuvres de la Renaissance Italienne.

Je continue mon chemin en direction de mon hôtel, là où je pourrai enfin abandonner la mode sac à dos devant/derrière… Huntington Av., Massachussetts Av., Colombus Av. et me voici presque rendu. Une bonne douche et un peu de repos m ‘ont fait du bien avant de me remettre en selle.

Je me dirige vers le Prudential Center, que je traverse de l’intérieur. Je remonte ensuite Boylston St. pour arriver aux pieds de la Boston Public Library. L’immense librairie fait face à Trinity Church et la John Hancock Tower.
Me baladant au fil des rues, j’aboutis au Boston Public Garden. L’atmosphère y est reposante, et un guitariste joue quelques notes, accompagné de temps à autres par une chorale de palmipèdes.
Je m’assois sur un banc pour apprécier la fin de journée, et par le biais de mon appareil, vous êtes avec moi :]
Le soleil se couche doucement sur Boston, et je vais en faire autant… Retour à l’hôtel, où j’écris quelques lignes.

Réveil dominical sur Boston… 9h30 à ma montre. Wow, me sentirai-je tant en vacances pour me lever bien plus tard que d’habitude?
Le petit déjeuner s’arrête à 10h. Je prépare mes affaires et descend rapidement. Personne. Crap, it’s closed… weird. Je pose la question à savoir si c’est trop tard pour déjeuner, et l’on me répond que c’est trop tôt en fait. Je demande alors l’heure actuelle, et on me la donne, 7h15 [ah là je me retrouve].
Les piles de ma montre ne se sont pas accoutumées à l’heure bostonienne.

Petit déjeuner, sac à dos, métro, je pars cette fois-ci visiter Beacon Hill, The Government Center, North End et Waterfront.

J’enchaîne les stations de métro pour atteindre le Longfellow Bridge pour profiter de la vue qui offre sur Back Bay.
Le ciel est gris, ce qui est dommage. Mais ce que j’ignore pour le moment, c’est que je vais revenir ici encore deux fois aujourd’hui…
Je redescends le long de l’esplanade vers le Hatch Shel. Quelques pas suffisent pour me transporter dans les quartiers chics de Boston, avec des façades au style très « irish ».

Je traverse à présent le quartier italien. Maisons de briques et entrepôts de même construction, églises, ‘ristorante’ et barber shops ornent les lieux.
Le dédale de pierres rouge-orange me fait glisser doucement vers le port.
Belle journée oblige, les touristes affluent de toutes parts afin de monter à bord des bateaux qui font la croisière.
Je les laisse s’entasser sur les embarcations pendant que j’en profite pour longer les quais restés plus tranquilles. Une occasion de plus pour moi pour me poser au soleil et apprécier ma visite.

Le vent étant un peu plus frais ce soir, je décide de rentrer à l’hôtel pour prendre de quoi me couvrir un peu.
Je repars donc pour refaire à peu près le même parcours, mais de nuit. (alala ces photographes…)
Sunset on Back Bay, Night on Boston Harbor. Je me restaure dans un pub, car la galerie du Quincy Market est fermée. Fish and Chips sur le port et en route pour les photos de nuit.
Il y a nettement moins de joggeurs à cette heure ci.

Quelques clichés qui me font apprécier la ville éclairée, et je retraverse la ville en métro pour atteindre Fellow Bridge et clôturer ainsi ma séance.
Métro, photo, dodo.

Lundi, dernier jour. Je vais faire en sorte de profiter de cette journée très ensoleillée pour compléter mon tour de ville.
Direction, Harvard (encore?!). Et oui, il y a là bas un post-office et j’en profite pour refaire un petit tour du cœur de l’université.
Quelques clichés sous le ciel bleu et je pars pour Prudential Square où je monte les 50 étages [en ascenseur] pour admirer la vue sur la ville. L’occasion pour moi de survoler du regard mon circuit découverte.
Je redescends [toujours en ascenseur] pour m’aventurer dans China Town et le Theater District. J’opte pour un petit restaurant sur place. On y mange bien et pour pas très cher.
Pour digérer, je zigzag au milieu des banques et gratte-ciel de la Financial Area. Le quartier reste très humain, et il y a de petits parcs pour les pauses déjeuner.

Soleil de plomb et double sac à dos [sac à dos et sac à ventre], telle est ma tenue pour longer les quais du port et traverser les ponts qui m’emmènent plus au Sud.
Mon bus est dans 10 heures quand je reviens à mon point de départ, South Station. Je reconnais avoir beaucoup d’avance, alors je vais me prendre un petit café non loin de là.
Je me pose à une table avec vue sur la rue au coin de Licoln St. et Summer St.
Pendant que j`écris ces quelques lignes sur mon calepin, mes chaussures en profitent pour souffler un peu.
J’ai presque fait le tour complet de la ville, mais je n’ai pas trouvé une statue amusante, repérée par hasard sur une carte postale… [9 statues pour être précis].
Ce sera en quelque sorte mon challenge de dernière minute avant de retourner à la South Station.

Retour à mon carnet et au Quincy Market, où je m’assois pour écrire quelques lignes. Challenge réussi, puisque j’ai trouvé la fameuse « Duck Trail » et parcouru quelques lieux que je n’avais pas fait jusqu’à présent.
Je vais attendre que la nuit tombe pour faire des photos autour de South Station avant de reprendre le bus pour Montréal. Arrivée prévue demain matin, 6h45 puis retour au travail à 8h…
Avant de partir, je ne peux m’empêcher de manger au Boston Chowda [recommandé par mon ami Tarek, bostonien durant 10 ans]. Lobster bisque and Seafood Wrap viennent alors remplir mon estomac.

Ce fût donc un week end enrichissant au milieu des bostoniens et bostoniennes. Souriants, aimables, sportifs et cultivés, mon court séjour fût agréable en leur compagnie.
Mes heures de marche m’ont valu un bon petit coup de soleil et m’auront permis de prendre des photos qui j’espère vous plairont et vous donneront peut-être envie de venir visiter Boston.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *