Voyage Au Japon, Partie 1 Tokyo

J’espère que vous apprécierez de découvrir Tokyo, et un peu de photographie de voyage, dans la capitale et plus grande ville du Japon.
Ceci est la première partie de mon voyage au Japon, avec ma super sœur.

Tokyo était initialement un petit village de pêcheurs nommé Edo, fortifié en premier par le clan Edo à la fin du XIIe siècle.
En 1457, Ota Dokan construit le château d’Edo. Même si l’empereur vivait à Kyoto, Edo devint la capitale du Japon, ayant évoluée comme l’une des plus grandes villes du monde au 18ème siècle.
La ville a connu une période prolongée de paix (263 ans), connue sous le nom de Pax Tokugawa. Mais elle toucha à sa fin, avec l’arrivée du commodore américain, Matthew C. Perry en 1853.
Il négocia l’ouverture des ports de Shimoda et Hakodate, conduisant à une augmentation de la demande pour de nouveaux produits étrangers et une hausse de l’inflation.
En 1869, l’empereur Meiji (17 ans) s’établit à Edo, et la ville fut rebaptisée Tokyo (signifiant Capitale de l’Est). L’ancien château d’Edo devint le Palais impérial, et la ville de Tokyo fut établie.
Tokyo a dû faire face à deux catastrophes majeures au cours du 20ème siècle (le tremblement de terre de 1923 (Grand Kanto) et la Seconde Guerre mondiale), mais elle a su se relever à chaque fois.
Après la guerre, Tokyo fut entièrement reconstruit. En 2011, en raison de l’infrastructure parasismique de Tokyo, le tremblement de terre de Tohoku et le tsunami n’ont causé que quelques dommages, par rapport aux zones directement touchées par le tsunami.
En 2020, Tokyo sera la première ville asiatique à accueillir les Jeux olympiques à deux reprises.

Visiter Tokyo fut un début vraiment agréable pour mon voyage au Japon.
La ville est très propre et pas du tout bruyante. Cela semble surprenant car il y a beaucoup de monde dans les rues, mais tout semble se déplacer en douceur et efficacement.
Mêlant la culture ancienne et récente, Tokyo a été en mesure de respecter et de conserver ses origines, tout en évoluant dans le monde moderne.
Du Palais impérial pour le bâtiment du gouvernement métropolitain de Tokyo, vous irez de surprise en surprise, comme une course grandeur nature de Mario Cart, rencontrée au coin d’une rue.

Ma sœur et moi avons pu profiter de l’intense festival shintoïste, Sanja Matsuri. Le festival des mikoshi, où les participants portent des mikoshi (des sanctuaires à petite échelle) pesant une tonnes, à travers les rues de Tokyo près de Asakusa Shrine et Senso-ji, le plus vieux temple de Tokyo.

Tokyo de nuit est également impressionnant. Vous pouvez vagabonder dans un quartier presque désert, ou faire partie d’une foule incroyable, comme à l’intersection de Shibuya (aussi connue comme the Scramble – la ruée).
Vous pouvez explorer les petites rues et essayer divers restaurants delicieux. Une bonne façon pour moi de pratiquer mon japonais avec les quelques mots que j’avais appris les semaines précédant le voyage.

Réveil de bonne heure pour aller visiter le marché aux poissons de Tokyo: Le marché de Tsukiji. C’est le plus grand marché de poissons et fruits de mer en gros du monde.
Extrêmement actifs très tôt le matin, le marché intérieur reste fermé au public jusqu’à 9h30.
Tant de espèces diverses sont présentes. Il y a une ambiance très particulière, et veillez à ne pas être sur le chemin des gens qui transportent dans tous les sens, les produits frais.
A l’extérieur, les files d’attente s’allongent devant les restaurants de sushi.

Tokyo combine parfaitement traditions et monde moderne. Un grand nombre de temples et sanctuaires peuvent être trouvés partout dans la ville.
Le Palais Impérial (ancien château d’Edo), Senso-ji, le sanctuaire Meiji et beaucoup d’autres vont vous faire garder les yeux grands ouverts.
Peut-être que vous aurez la chance de profiter de rituels, cérémonies et célébrations qui se déroulent dans l’un d’eux.

Visite du quartier Akihabara de Tokyo, également connu sous le nom de Akihabara Electric Town. C’est centre reconnu pour la culture otaku et une zone très fréquentée pour les commerces des animés, manga, composants d’ordinateur et jeux vidéo.
Arcades et maid cafés se trouvent un peu partout le long d’Akihabara.

Admirant la vue sur Tokyo de nuit, depuis la Tokyo Skytree, 350m de haut (il y a aussi un point de vue à 450m).
En Mars 2011, la tour atteint sa hauteur finale de 634 mètres, ce qui en fait la plus haute tour, et la seconde structure construite par l’homme, la plus haute du monde.
Ce qui est également surprenant, c’est qu’il n’y a pas beaucoup de gratte-ciel autour. De ce fait, vous pouvez profiter d’une incroyable vue à 360 degrés.

J’espère vous avez aimé cette première partie de mon voyage, la découverte de la ville de Tokyo.
Peut-être que cela vous motivera pour voyager au Japon, un magnifique et étonnant pays à visiter.
Je souhaiterais faire un petit bonjour à mes amis Christelle, Fabien, sa femme Rie et leur mignon petit Maël, que je n’avais pas revu depuis 10 à 12 ans!
Prenez soin de vous!

Retrouvez bientôt la seconde partie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *