Château de Montferrand – Hérault

Le château de Montferrand est une forteresse médiévale du XIIe siècle, située sur le territoire de la commune de Saint-Mathieu-de-Tréviers, dans le département de l’Hérault, à 25 Km au nord de Montpellier.
Accessible seulement à pied (par le GR 60), le château de Montferrand est construit sur un éperon calcaire de l’arête Est du pic Saint-Loup (658m).
Le château est situé face à l’Hortus, dans un paysage romantique de garrigue à chêne vert, attirant pour les dessinateurs du XVllle et XIXe siècles, puis par les photographes au XXe, et représenté par les peintres de toutes les époques.
Le château de Montferrand profite au Nord d’une falaise verticale de 20m comme défense naturelle. Il offre une vue imprenable sur les sur les Cévennes, ou l’impressionnant falaise de 150m du Pic Saint-Loup. Certaines fenêtres du château sont encore plutôt bien préservées.

Les murailles du château de Montferrand sont accrochées directement au rocher, parfois retaillé. Le donjon fut le premier construit, à l’époque il était appelé « le vieux Montferrand ».

J’ai profité d’une randonnée vers le Pic Saint-Loup pour effectuer des photos du château en ruines, en noir et blanc, et tenter de créer quelques effets afin de produire une atmosphère fantastique. J’espère que cela vous plaira.

Le site correspond à une ancienne place forte romaine. Mais il est mentionné pour la première fois dans l’histoire au début du xiie siècle.

Historique du XII au XVIIe siècle

- 1103 : le comte de Toulouse fait valoir ses droits sur le château de Montferrand et sur une partie du comté de Melgueil, correspondant à l’Est du département de l’Hérault. Il est fait mention dès 1132 de son appartenance aux comtes de Melgueil.
- 1215 : Durant la croisade des Albigeois , il est confisqué au comte de Toulouse Raymond VI (avec également le château de Mornas). Le château est confié par le Pape à l’évêque de Maguelone (devenant également comte de Melgueil et de Montferrand). S’agissant d’un alleu pontifical, il ne relève d’aucun seigneur et donc reste exempté de toute redevance. L’évêque concentre alors tous les pouvoirs, spirituels et temporels, et se permet même de battre monnaie : le denier melgorien.
- 1245 : L’évêque confie le commandement à un châtelain capitaine.
- Début du XIIe : le comté de Melgueil est partagé en 2 districts : celui de Melgueil (devenu Mauguio et dont le château féodal a totalement disparu) et celui de Montferrand.
- 1536 : Le diocèse de Maguelone se voit transféré à Montpellier.
- 1568 : Mort du diplomate Guillaume Pellissier au château de Montferrand. A sa mort, le château comprenait une bibliothèque très importante. Malgré la perte de son catalogue, une copie a pu être relevée par les soins de François Pittou sous le nom de « Index librorum Guilielmi Pelissieri episcopi Magalonensis ». Mentionnant 332 ouvrages, dont un grand nombre de manuscrits latins et grecs ainsi que de belles éditions d’auteurs classiques venant de Bâle, Bade, Venise, Lyon et Paris.
- 1574 : Durant les guerres de religion, les protestants s’emparent du château. Des destructions et des massacres ont eu lieu dans les villages de la Vallée.
- 1584 : Antoine de Cambous reprend le château qui redevient catholique. Le site lui est confié pour « services rendus ». Il s’inspire de la Renaissance pour le faire modifier. Sa fille va s’y marier avec Jean de Ratte.
- 1611 : L’évêque Pierre de Fenouillet renforce la défense du château afin de résister à l’artillerie. Un fossé est alors taillé dans la roche à coup de barre à mine et la 1ère enceinte est ajoutée. Les protestants du duc de Rohan tenteront d’assiéger le château , mais sans succès. Ils lèveront le siège après avoir été bombardés par l’artillerie.
- 1623 : L’évêque Pierre de Fenouillet nomme le capitaine Jacques Valat châtelain à vie du château de Montferrand, après avoir conquis Montpellier pour le compte des catholiques.
- 1659 : Mort de Jacques Valat et début de la décadence du château.
- XVIIe : Louis XIV autorise l’évêque Colbert de Croissy à faire détruire les bâtiments: les pierres sont offertes à ceux qui acceptent de procéder à sa démolition, en guise de dédommagement. Les difficultés de transport limiteront les destructions.

2 comments on “Château de Montferrand – Hérault

  1. Pingback: Vivioures Castle – Herault – France | Ansermoz-Photography.com

  2. Pingback: Pic Saint Loup – Hérault – France | Ansermoz-Photography.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *